Nihonshu ou Saké Japonais



Connaissez-vous le Saké Japonais ?





Le saké japonais se distingue de son homonyme, le saké « chinois » :
ce dernier est un alcool fort, distillé et offert comme digestif en fin de repas

dans les restaurants asiatiques ( table de riz ).

Le saké japonais, en revanche, est une boisson issue de la fermentation du riz.

Il titre généralement entre 13° et 16° d’alcool et se consomme tout au long

du repas, en apéritif ou en dessert.

Il se déguste à différentes températures, à servir entre 5° et 55°C !

Très souvent, d’un raffinement exquis, le saké japonais sublime le goût des

plats, que ceux-ci soient issus de la cuisine japonaise ou de la gastronomie

Belge ou française. 

Entre tradition et innovation




Le saké japonais est ancré dans l’art culinaire du Japon.

On trouve des traces des premiers sakés il y a plus de 2000 ans !

Certaines méthodes actuelles remontent au XIème siècle, et quelques

brasseurs continuent de préserver la tradition en limitant strictement

l’utilisation de la technologie.

Mais l’évolution et l’apport des techniques modernes a aussi du bon : 

la qualité générale des sakés va croissante.

Les innovations repoussent les limites et multiplient les perspectives de

développement...

Une aubaine pour tous les amateurs de saké !

Découvrez notre assortiment 









Commentaires

Articles les plus consultés